Projet Blue Train est sur les rails, le CEFCM est à bord - En savoir plus
Roscoff. Biotechnologies marines : 13,8 millions pour la formation - Ouest-France - 31.10.2017 - En savoir plus
Emploi et formation dans la filière pêche : la ressource humaine est-elle en danger ? - En savoir plus
Faire face aux menaces contre la sûreté en mer - En savoir plus
Article management - En savoir plus
Des marins égyptiens formés en Bretagne à la lutte contre les incendies - France Bleu - 10/09/2017 - En savoir plus
Forum Plein Phare sur l'Emploi - Brest - En savoir plus
Formation Continue en Bretagne - le CEFCM adapte son offre - Le Marin - 02.03.17 - En savoir plus
Mareyage - formation avec emplois à la clé - Ouest-France - 01.03.17 - En savoir plus
Employé(e) de Marée, ça recrute - Le Télégramme - 28.02.17 - En savoir plus

>>>>

25-10-2011 : Newsletter Janvier 2011 - En savoir plus
14-10-2011 : Newsletter Octobre 2010 - En savoir plus

 


 

 

Centre Europeen de formation Continue Maritime

Emploi et formation dans la filière pêche : la ressource humaine est-elle en danger ?
27-10-2017


Retour sur la table-ronde du 18 octobre, organisée par le CEFCM à l'occasion du salon Itechmer.

Les intervenants : Alain Pomes, directeur du CEFCM, Magali Arnaud, Group crew manager, Compagnie Sapmer ; Serge Larzabal, président SPP Pêche et Cultures Marines d’AGEFOS, Alain Dréano, secrétaire général du CRC de Bretagne Sud, Luc Percelay, directeur du lycée professionnel maritime et aquacole d'Étel, Marie-Pierre Gousset, directrice de l’EPL Quimper Brehoulou, Gwendall Olivier, président des Pêcheries Les Brisants et trésorier de l’armement Hent ar Bugale  ; Vincent Coatanea, directeur du Centre de Formation aux produits de la mer et de la terre (CFPTM).

« Ce titre, provocateur, avait pour but de faire le point sur les besoins en compétence d’une filière qui doit se penser globalement, des études scientifiques des zones de pêche à l’assiette du consommateur, ne pas se replier sur elle-même. Nous avons souhaité nous interroger sur la structuration d’une activité économique dont le but premier est d’apporter une réponse aux besoins alimentaires » déclare Alain Pomes.

Après un état des lieux de la ressource humaine dans les activités respectives du panel, le constat général a mis en évidence la difficulté de recrutement, tant au sein des armements que dans les entreprises conchylicoles et dans la filière aval. Dans tous ces métiers se pose la problématique de la transmission des compétences et des savoirs. La formation professionnelle est un enjeu fort pour l’avenir. La moyenne d’âge des marins est élevée, comme celle des employés dans les cultures marines. A la pêche, s’ajoutent aussi des sorties en cours de carrière ou encore les évolutions réglementaires notamment la mise en œuvre de la Convention STCW Fish et la difficulté d’accès au métier… « Pour relever ce défi, déclare Serge Larzabal, président de la SPP PCM (AGEFOS PME), il convient de mettre en place d’un plan de développement de la formation professionnelle qui soit un véritable ascenseur social… »

L’échange a permis d’appréhender les évolutions dans l’attractivité des métiers. Comme dans tous les secteurs, le rapport au travail change. L’attrait financier notamment n’est qu’un élément d’un ensemble de paramètres déterminant un choix professionnel. L’image du métier a quant à elle la vie dure ! Le quotidien du bord et  les commerces ont, peut-être, évolué plus vite que les aprioris du grand public. 

Le métier de marin pêcheur par exemple est un métier de passion, rémunérateur et facteur d’une promotion sociale. S’il reste un métier difficile, les conditions de travail se sont nettement améliorées grâce à la technique. Dans l’assistance, de nombreux jeunes en formation ont exprimé de réels choix de vie, ainsi qu’un attrait particulier pour des métiers qu’ils perçoivent notamment comme plus en phase avec les questions environnementales, préoccupation pour les générations futures. Beaucoup d’entre eux ont fait part d’un choix professionnel guidé avant tout par leur propre expérience personnelle de la mer. 

La filière doit aujourd’hui mieux se faire connaitre et faciliter son accessibilité. Parmi les freins que l’administration cherche à lever, la question de l’embarquement des stagiaires et en particulier des mineurs doit être résolue. Cela participera efficacement à la découverte du métier et à susciter des vocations. Autre point à améliorer, malgré des progrès sensibles – un tiers de femmes présentes dans le secteur maritime d’après une récente étude de France Agrimer - l’accès des femmes aux métiers embarqués reste toujours beaucoup plus difficile que pour les hommes. Et quand elles trouvent des postes, elles sont moins bien rémunérées la plupart du temps. 

Alors que les métiers du mareyage et de la transformation recrutent, ils restent mal connus. Appuyé aussi par des campagnes d'information à l’échelle nationale, le secteur s’investit pour changer les choses : des formations sur des compétences techniques très spécifiques sont proposées, le plus souvent par alternance, avec des contrats d’embauche à la clé. Le secteur travaille aussi à redonner de l’attractivité à ces métiers de bouche, des métiers nobles qui, du bord à l’étal du poissonnier, racontent une histoire… une histoire de passion

Le secteur est soumis à toutes ces évolutions sociétales qui vont façonner l’économie maritime de demain.  Comme d’autres activités ont su se fédérer, à l’image du monde agricole, toutes les parties prenantes de la filière doivent maintenant jouer leur partition ensemble et accompagner ces changements…


 

Le CEFCM

Les centres
News
Newsletters
En image

Mentions légales

Contact

Tél : 02.98.97.04.37
Fax : 02.98.60.41.13

Formulaire de contact
EMail : info@cefcm.fr

Catalogue de formations

Naviguer
Protéger, alerter, secourir
Construire, réparer, maintenir
Gérer, manager, responsabiliser, commercialiser


Formation sur mesure

Présentation de la formation sur mesure

Vie Maritime

Partenaires
Informations pratiques
Opportunités
Blog
FAQ
Presse

Equilibre Communication
Quimadi
Centre Européen de Formation Continue Maritime, 1 rue des Pins - BP 229 - 29182 CONCARNEAU CEDEX