20-08-2015 : Interview : Frédéric MONCANY - En savoir plus
31-03-2014 : Interview Olivier LE NEZET - En savoir plus
05-09-2013 : La nouvelle convention de travail Maritime - En savoir plus
07-11-2012 : Interview Roland JOURDAIN - En savoir plus
25-10-2011 : Les amendements de Manille à la convention STCW 2010 - En savoir plus
12-10-2011 : Interview Alain POMES, Directeur du CEFCM - En savoir plus
BLOG : Formation maritime et demain ...

Interview : Frédéric MONCANY
20-08-2015


Vous êtes un acteur connu dans le monde maritime, quel est votre parcours ?

Mon parcours est celui d’un « homme de Mer » : formation d’Officier de la Marine Marchande conclue par l’obtention du brevet de Capitaine de 1ère Classe de la Marine Marchande, autrefois appelé Capitaine au Long Cours. Avec ce sésame, durant plus de 10 ans, ayant sous les pieds le pont de navires porte-conteneurs, j’ai navigué sur toutes les mers du Globe. Mais originaire de Rouen, où durant ma jeunesse, les grands navires présents dans ce grand port maritime méconnu (Rouen est un port de mer !) m’avaient toujours fait rêver. Ces long-courriers sont, à n’en pas douter, l’inspiration de ma deuxième carrière : celle de pilote maritime. 
Le pilote maritime monte à bord du navire lorsqu’il se présente à l’entrée d’un port. Spécialiste des lieux, aux côtés du Capitaine, il prend la conduite de la manœuvre afin de garantir la sécurité des navires, d’assurer la protection de l’Environnement et enfin de faciliter l’efficacité économique des transits portuaires. C’est ainsi, en prenant pleine conscience de l’importance du pilote dans la chaine économique portuaire (90% du commerce mondial est transporté par voie maritime) que j’ai « plongé » dans l’économie portuaire et maritime puis plus largement dans celle de la Mer.  
Au cours de ma carrière j’ai exercé diverses responsabilités. Celles-ci m’ont conduit à la tête de la Fédération française des pilotes maritimes puis à la vice-présidence de l’association internationale. Par ces fonctions, j’ai eu l’occasion de fréquenter « celles et ceux » qui font l’économie maritime. Et parmi eux, bien sûr, Francis VALLAT, président fondateur du Cluster Maritime Français et « Figure emblématique » de l’économie de la Mer, celle de l’économie traditionnelle (commerce, pêche, plaisance…) que nous connaissons mais aussi celle des économies maritimes  en devenir qui permettront à notre pays de retrouver une place de premier plan dans le paysage économique mondial : énergies marines renouvelables, ressources minérales des grands fonds marins, exploitation et développement de la biomasse etc…).
Ces perspectives pour l’avenir de notre pays ne pouvaient que me fasciner et renforcer ma motivation à me mettre au service du CMF. 

Aujourd’hui comment qualifieriez-vous votre métier ? 

En tant que président du Cluster Maritime Français, je considère exercer une mission au service de l'intérêt général. 
Au service de l'économie maritime française si porteuse d'espoirs de richesses et d'emplois.
Au service des mers et des océans car les activités en mer qui ne pourront que se multiplier dans les décennies à venir devront impérativement se développer en préservant l'Environnement, les Océans et les innombrables ressources qu'ils nous offrent.
Si elles sont innombrables, elles n'en sont pas moins limitées et précieuses pour la survie de notre planète.  

Votre structure consiste à promouvoir l'économie maritime françaises et ses acteurs. 
Pouvez-vous nous citer vos principales réalisations, des anecdotes, des exemples afin d’expliquer ce que vous faites au plus grand nombre ; ce dont vous êtes le plus fier dans ce que vous avez réalisé ?

Ayant pris la présidence du CMF, il y a quelques mois seulement, chacun comprendra que les réalisations dont je me sens fier et solidaire ne sont pas les miennes mais celles de l'équipe du CMF et du président fondateur, Francis VALLAT.
La réalisation la plus importante est à mes yeux d'avoir su réunir et se parler des métiers et des filières qui, au mieux, s'ignoraient lorsqu'elles ne se combattaient pas ! 
Aujourd'hui, la France maritime s'exprime d'une seule voix, dans le respect des intérêts bien compris de chacun. Elle est en ordre de marche pour jouer son rôle dans ce futur qui s'ouvre pour nos sociétés....la maritimisation du Monde.
Le Cluster a su forger cet outil, immatériel certes, mais ô combien important pour notre pays et sa prospérité à retrouver.

Quels sont les modèles, les références, les « grands anciens » qui vous ont servi de repères, vous ont fait rêver, vous ont amené là où vous en êtes aujourd’hui ?

Lorsque je pense à mon parcours professionnel et de vie, car le métier de marin demande tellement d'engagement personnel que bien souvent les choix professionnels et les choix de vie s'entremêlent inextricablement, une référence littéraire et cinématographique me vient souvent à l'esprit : "Le Crabe Tambour". Dans le livre puis le film, aux images inoubliables et que j'ai découvertes jeune élève de l'Ecole nationale de la Marine Marchande (l'Hydro) tout y est : le métier de marin, la fascination pour la mer et les bateaux, la vie en équipage, la grandeur et la servitude du commandement, les rêves des marins et l'attachement à des valeurs partagées par les hommes de mer....

Quels sont vos principaux objectifs, vos projets pour demain ?

Encore et toujours faire de notre pays un vrai leader de l'Economie Maritime alliée à un développement durable respectueux des ressources de notre planète, du cadre de vie de ses habitants et du bien être social de ceux-ci.
Ces grands objectifs ne sont pas vides de sens, ils contiennent des actions très concrètes, quotidiennes : lever les freins réglementaires, faire savoir nos expertises, partager les idées communes et replacer les projets au cœur de l'intérêt général....
Pour tout cela, il faut parler, rencontrer, convaincre les décideurs politiques, les décideurs économiques, les chercheurs, les acteurs professionnels, les gens des médias....

Selon vous, quelle est la spécificité du monde maritime français, êtes-vous / sommes-nous reconnus à l’international, comment vous perçoivent / nous perçoivent vos collègues, concurrents internationaux ?

Si je ne devais citer qu'une seule spécificité du monde maritime français, ce serait évidemment sa très grande diversité tant dans ces métiers que dans sa géographie.
Ses métiers, nous avons des leaders mondiaux dans quasiment tous les domaines.
Sa géographie, notre zone maritime nous met en relation avec tous les océans, toutes les mers, toutes les nations maritimes de la Planète.
Hélas, tout ceci est trop peu connu chez nous d'abord puis peut-être exprimé avec trop de discrétion vis à vis de nos concurrents internationaux.   
Mais je gage que la maritimisation du monde, qui est en route plus personne ne peut le contester, fera que la France sera reconnue comme une nation maritime de premier plan dans la décennie à venir.  

La formation et en particulier la formation continue, qu’apporte-t-elle au monde maritime ? Que vous a-t-elle apportée personnellement si vous en avez bénéficié ?

Nous sommes au début de la "maritimisation du monde". Aucune activité maritime ne peut se faire sans une technologie appropriée. Celle-ci est évolutive et il y a fort à parier que ces évolutions seront très larges dans les toutes prochaines années.
Dans ce cadre, si la formation initiale est importante, il parait évident que la formation continue est un acteur majeur de la réussite des projets maritimes.
Personnellement, durant ma carrière, j'ai vu la technologie embarquée à bord des navires se révolutionner complètement. Sans une formation tout au long de la carrière permettant de s'adapter aux nouveaux instruments, aux nouvelles procédures etc...je n'aurais jamais pu occuper les différentes fonctions qui m'ont été proposées !

Enfin, que peut-on dire aujourd’hui que vous êtes un homme heureux, fier de ce qu’il fait ?

Oui, avec un grand O, un grand U et un grand I !
D'autant que j'ai vraiment l'impression d'être l'un des acteurs (très modeste) de la maritimisation du monde, vrai défi du XXI siècle mais aussi véritable aventure exaltante où l'on sait que l'on travaille, chacun à son échelle, avec ses forces et ses faiblesses aux solutions d'avenir pour ceux qui prendront le relais après nous !
C'est notre devoir de leur permettre d'acquérir les connaissances, les savoirs, les savoirs faire et les savoirs être qui seront leurs armes dans l'aventure à poursuivre.....  

 

Le CEFCM

Les centres
News
Newsletters
En image

Mentions légales

Contact

Tél : 02.98.97.04.37
Fax : 02.98.60.41.13

Formulaire de contact
EMail : info@cefcm.fr

Catalogue de formations

Naviguer
Protéger, alerter, secourir
Construire, réparer, maintenir
Gérer, manager, responsabiliser, commercialiser


Formation sur mesure

Présentation de la formation sur mesure

Vie Maritime

Partenaires
Informations pratiques
Opportunités
Blog
FAQ
Presse

Equilibre Communication
Quimadi
Centre Européen de Formation Continue Maritime, 1 rue des Pins - BP 229 - 29182 CONCARNEAU CEDEX